La photophobie, malgré son nom, ce n’est pas une véritable phobie. C’est en fait une sensibilité à la lumière qui peut vous faire plisser les yeux, mettre votre main sur vos yeux pour les ombrer, ou même fermer complètement les yeux sous une lumière vive. Vous éprouverez des sensations d’inconfort au niveau des yeux, voire des douleurs lorsque vous exposez vos yeux à une luminosité intense.

photophobie

Quelles sont les causes de la photophobie ?

Certains, cependant, subissent une photophobie lorsqu’ils sont exposés à des niveaux de lumière relativement faibles, ce qui ne pose pas de problème à d’autres. Ceci provoque également de la douleur ou de l’inconfort et peut être très frustrant.

Ce type de photophobie chronique est souvent ressenti par des personnes souffrant d’autres affections oculaires, notamment:

  •  Cataracte
  •  Dégénérescence maculaire liée à l’âge
  •  Blépharite
  •  Uvéite et iritis (inflammation affectant la couche médiane de l’œil)
  •  Albinisme oculaire (manque de pigment dans l’œil)
  •  Rétine détachée
  •  Affections touchant la surface de l’œil, telles que sécheresse oculaire , conjonctivite et problèmes de cornée (la couche transparente externe de l’œil).

D’autres conditions non liées à la vision sont également liées à la photophobie. Ceux-ci incluent la méningite, la migraine, les céphalées en grappe et la névralgie du trijumeau (douleur faciale sévère).

La sensibilité à la lumière peut également affecter les personnes souffrant de certains problèmes de santé mentale, notamment la dépression, l’anxiété, le trouble bipolaire et l’agoraphobie. La chirurgie au laser ou la chirurgie de remplacement des lentilles pour améliorer votre vue peut également rendre vos yeux plus sensibles à la lumière (bien que cela soit généralement temporaire).

Il a également été constaté que certains médicaments provoquent la photophobie, notamment les antibiotiques tétracycline et doxycycline, ainsi que la digitaline et la quinine.

Que se passe-t-il dans l’œil sensible à la lumière ?

Lorsque la lumière pénètre dans l’œil, elle est reçue par la rétine et est ensuite convertie en signaux qui sont envoyés au cerveau via le nerf optique. Cette lumière passe facilement à travers la rétine car les structures oculaires sont normalement transparentes. Mais certaines conditions oculaires peuvent obscurcir ces structure inhibant la vision.

Par exemple, s vous souffrez d’une cataracte, votre cristallin est trouble, ce qui rend plus difficile le passage de la lumière. Selon le RNIB, les personnes atteintes de cataracte ont souvent des problèmes de sensibilité à la lumière car la lumière traversant la lentille se diffuse, provoquant des reflets.

Bien que la photophobie soit assez courante, les mécanismes qui la provoquent et la douleur ou l’inconfort qui y sont associés ne sont pas bien identifiés. Certaines personnes sont affectées par la photophobie sans aucun problème oculaire, ni aucune des autres conditions auxquelles elle est liée.

Par exemple, le vieillissement peut rendre vos yeux plus sensibles à la lumière, même sans affection oculaire qui en est responsable. Si vous avez des yeux clairs, votre vision peut être plus sensible à la lumière qu’une personne aux yeux foncés (une explication possible est que les yeux foncés ont plus de pigment protecteur de lumière que les yeux clairs).

Que faire pour remédier à la sensibilité des yeux à la lumière?

Si vos yeux deviennent sensibles à la lumière, il est important de consulter votre opticien, car cela pourrait être le symptôme d’une affection oculaire non diagnostiquée. Si votre ophtalmologiste découvre une cause sous-jacente, la traiter est généralement un moyen efficace d’obtenir un soulagement. Dans de nombreux cas, une fois le facteur déclenchant traité, la photophobie disparaît.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>